mardi 14 juillet 2009

3D dimension

Je suis encore sous le choc. Hier, j'avais rendez vous avec ma chimiothérapeute, afin de m'expliquer mon état et la stratégie à adopter. "La maladie se réveille, elle ne s'est pas agrandit mais elle est plus charnue..." me dit la spécialiste. J'ai les larmes qui me montent aux yeux, non c'est pas possible je vais devoir tout recommencer. La chimio, l'hospitalisation mais le pire pour moi c'est de perdre mes cheveux qui ont mis 1 an a repoussé et encore je commencer à peine à avoir une longueur raisonnable. Mes cils ! Demn it ! je vais plus pouvoir porter de mascara !!! L'absence de règle...Le manque de désir sexuel car ils le disent pas les médecins, on en parle pas mais j'ai réalisé à mes dépends que ce médicament détruisait TOUT les cellules de mon corps. Bonne ou mauvais ce n'est pas son affaire. J'ai perdu mon mec car je ne pouvais plus faire l'amour. Il me touchait je restais de mabre. Je ressentais rien. J'étais plus qu'une chose, au point de me demander si j'étais une femme ou un cobaye de la médecine. Oui s'il est partit juste pour ça c'est qu'il me meritait pas. Je me mets à ça place, plus de complicité, plus tendresse, plus rien. Deux étrangers qui restent ensemble sans savoir pourquoi. Sans rentrer dans les détails mais j'ai appris récemement que j'étais attente de vestibulite. En gros, c'est des contractions involontaires du vagin empêchant toute pénétration, pouvant être de cause "physique" ou "psychologique". Dans mon cas, c'est surement les deux et la seule solution c'est de faire des séance avec un kiné. Ahem, je suis célibataire et mais je serais plus rassurée de ce côté si ça fonctionner..."Chaque chose en son temps, le plus important c'est de guérrir". Pas pour moi. Je suis jeune n'est pas normal que je me préoccupe plus de chose de mon âge au lieu de me battre pour guérrir ?

FUCK.FUCK.FUCK.FUCK. Je me hais. Pourquoi moi ? Qu'est ce dois je fais pour mérirter ça ? Le temps c'est arrêter, je ne vis plus. Mon corps est encore là. Moi pas. Je ne sais pas où je suis. Prisonnière dans un monde, où je vois tout mon entourage vivre. La terre tourne. Les jours passent. Et je reste là. Je hurle. Personne m'entends. Je pleure. Personne le voit. Je meurre à petit feu...Je ne sens plus battre mon coeur. Tout c'est arrêter. Pourtant, je vois que la vie continue pour tout le monde. FUCK.FUCK.FUCK.FUCK. Mon corps pèse une tonne. Je n'ai plus l'énergie de me battre. Je vois pas purquoi je le ferrai. Pourtant, mon corps est en mode automatique et va faire la batterie de test et examens. Y'a moi. La maladie. Et mais a qui mon corps obéit ? Je ne me reconnais plus. Je ne sais plus qui je suis perdue. L'avenir. J'entends ce mot mais le comprends pas. Je ne peux pas y penser. Tout ce que je vois, c'est tout ce que je vais endurer pour me débarrasser de cette "putain de maladie" dixit le médecin. Qui avait l'air aussi en colère que moi. Je lui fais confiance, je sens qu'elle va réussir là où ça collègue n'a pas pu le faire.

Je vais sûrement passer pour une fille superficielle ou tu aurais peut être envie de me dire "le plus important c'est de te battre pour vivre..." Ouaip, super, il suffit de regarder le résultat...Ca me donne mais alors pas du tout envie de me battre. C'est débile ce que je vais dire, mais j'ai juste envie d'entrer dans l'âge adulte comme toutes les autres filles de mon age. 21 ans et pas de bac. "Oui mais toi c'est différent, tu es malade...ce n'est pas ta faute, c'est la maladie...". Propos qui me reconforte absolument pas. J'ai envie de terminer mais étude pour pouvoir enfin gagner des sous. J'ai envie d'être aimer et aimer en retour. J'ai envie de me prendre la tête pour des futilités et non me tordre de douleur à cause des nausées. Dire que je commencer enfin à me reconsidérer comme une "vraie femme" maintenant je vais de nouveau me sentir comme une chose. "Une cancéreuse" car la maladie prends le contrôle de ma vie. Comment pourrais je séduire un homme ? Quel homme pourrait envie de faire l'amour à une femme chauve ? Quel homme pourrait supporter mes sautes d'humours et excès de colère ? La plupart des personnes qui m'entourent pensent que ce n'est pas important. Ils ont torts, j'ai besoin de me sentir désirable, d'être regarder et de voir dans ses yeux que je suis belle, que je suis réellement une femme... Le pire, c'est que je risque d'être opérée s'ils réussirent à "endormir la maladie pour l'opération". NON MAIS CA VA PAS LA TETE !!!! J'ai déjà un oeil plus petit que l'autre alors il est HORS DE QUESTION D'AVOIR UNE CICATRICE SUR LE VISAGE. Sourire du médecin et elle me dit "tu dis ça pour l'instant après tu changeras d'avis". Et elle a raison, c'est ça le pire.

Je suis vraiment une tarée, j'en viens à espérer que la chimio "ne réponde pas à la maladie" pour ne pas me faire opérée. Même par le meilleur chirurgien de l'hospital. Il aura beau faire du beau travail, je sais que j'aurai une cicatrice. C'est un fait, j'ai la peau noire tout le monde sait qu'on cicatrice pour un rien alors qu'elle me la fasse pas à l'envers pour me faire passer la pilule ! Je suis "coquette" comme aiment les gens à dire, mon physique compte énormément pour moi. J'ai pas envie d'être un montre, je le suis déjà pas besoin d'en rajouter... J'en dors plus là nuit et m'imagine déjà avec une grosse balafre sur le visage...Pire je rêve de l'opération car le chirurgien peut aussi "passer par le nez" pour m'opérée ou la bouche... Aie ! Et si je me réveille en pleine opération comme pour la pose du cathéters ? J'ai tout sentie, lorsqu'elle m'a ouvert dans le torse, lorsqu'elle a passé le tuyau dans ma veine, lorsqu'elle a enfoncé cette boîte en plastique dans mon corps...Bref, j'arrête sinon ça va devenir glauque. P.S à moi même : ne pas oubliez au chirurgien d'il est possible d'effacer la cicatrice... Oui ce n'est pas sur mais pour un enjeu aussi important, il me faut me préparer à l'avance ! Car j'ai peur !

Lorsqu'on me disait que le traitement était terminé qu'il fallait tourner la page, je ne pouvais pas car je savais qu'il me reste toujours de la maladie à l'intérieur de moi. Qu'elle pouvait se réveiller à tout moment. Seulement, je n'imaginais pas (et les médecins non plus) qu'elle le ferrai aussi vite...Comment des cellules peuvent ils autant détruire une vie ? J'ai tout perdue à cause d'elle. Et elle a fait de moi une autre personne. Remplit de colère, à fleur de peau. Qui peut hurler pour un rien. C'est dans ces moments qu'on a envie d'être entourée. Pas moi. Je n'ai pas envie de faire de la peine à mes proches. Surtout ma mère. Je me sens tellement coupable. La pauvre, je suis tellement méchante avec elle, heureusement qu'elle m'aime et comme elle dit "je sais que ce n'est pas toi, c'est la maladie qui parle..." J'ai fais pleurer mon père, il se faisait tant de soucis pour moi, qu'il était lui aussi "bizarre" selon ma soeur... Je sais aujourd'hui que je peux compter sur eux. A leur façon, ils me soutiennent. Ma mère dort avec moi à l'hopital sur un lit pliable qui si elle bouge juste un orteil, elle se retrouve les "quartre fers" Mon père passe après le boulot, il s'assoit et malgré le fait que je sois totalement droguée, reste à mes côtés et pour moi ça compte énormément.

Mes amis, j'en ai peu. J'ai fais le vide autour de moi. Une grosse erreur, mais je n'avais pas envie de leurs pitiés de toutes manières ils auront pas su trouver les mots pour me réconforter. Ma meilleure amie, malgré qu'elle soit très overbookée (entre la fac et le taff) trouve le moyen de d'être là pour moi (si tu passes par là méga big kiss ma chérie !). Je ne peux pas lui demander d'être tout le temps dispo pour moi... Après, il me reste une amie du collège, qui elle aussi a une vie. C'est ridicule, mais j'ose pas "derranger les gens" et me plaindre.

Alors, manque de bol pour toi lectrice, je le fais ici. Après tout, mon blog est fait pour ça. J'espère que tu me liras toujours malgré mes longues absences. Ca va paraître complétement dingue, mais la seule chose qui me réconforte c'est mon "bébé". J'arriverais pas à me lever ni à tenir le coup sans lui et vous qui me lisez. Je n'ai pas d'homme dans ma vie mais je vous ai vous. Merci, j'espère ne pas te souler avec mes histoires de santé, mais j'ai besoin d'en parler et personne a qui me confier sauf ici.

Ah oui ! Rien a voir mais je voulais pousser un coup de gueule contre un mec du Mcdo. Ma cousine et moi passons commander après du gars qui ne la calcul pas ! Pire à chaque fois qu'elle lui adresse la parole il se barre ! Genre quand elle demande le sundae au crumble à la framboise, il lui sort "non mais il en reste plus, faut que je descende en bas en chercher, et ça va prendre trop temps..." En gros, j'ai la flemme d'en chercher prends autre chose. Alors il prend les clients suivant, sans prendre une nouvelle commande et fait passer tout les autres clients après nous. Deux fois. J'explose et lâche lorsqu'en fin il prend TOUTE la commande un "enfin il était temps". Regarde de travers du con de service. Je murmure un truc à ma cousine et me casse. Quand, elle revient vers moi elle me dit qu'il voulait pas lui donner ça glace à cause de moi ! N'importe quoi ! J'ai jamais vu un caissier (désolée me souvient plus du nom du métier) de chez MC Docon aussi mauvais. Il ignore ma cousine et je devrais bien le prendre. Il est ouf !

Pour finir cette longuuuue note, je te laisse avec ma tenue de samedi. Oui, je suis une mauvaisebloggueuses, je te poste une vieille tenue. Comme je le disais dans un précédent post, je n'aurai jamais cru rentrer dans un M de chez Zara. (D'ailleurs, un des effets positifs de mon traitement et que je vais perdre tout les kilos que j'ai repris lors de mon précédent traitement. La dernière fois je perdais en moyenne par mois, 4 à 5kg...)Encore moins dans une chemise, avec ma grosse poitrine ( 105 F tout de même !). Je zieutais pendant des mois sur les eshop pour me trouver une chemise bleach et comme de par hasard la laisser passer à chaque fois. Sauf ce jour là. Il ne restais plus de L tant pis le M me va parfaitement. Associé à mon legging en cuir, je me fais une tenue rock esprit "masculin/féminin" que j'adoucie avec des accessoires romantiques. B.O en nacres et liberty, serre tête avec une grosse fleur rose nude.

Bonne nouvelle, grâce à ma adorable cousine qui a eu le courage de s'improviser photographe cette journée. Merci ma belle et j'ai hâte de revivre une journée comme celle si ! Après un petit passage chez Surcouf, je décide de prendre les photos dans la rue du SAV.

Bon cette fois, c'est la bonne j'arrête cette note sans queue ni tête :







Ces photos pourraient choquées certaines d'entre vous. Je sais qu'avec mon état de santé, je devrais pas fumer. J'ai pas d'excuser à part un manque de volonté et des nerfs qui ont besoin d'une dose de nicotine pour pourvoir tenir le coup.



Dites moi, les fleurs avec les cheveux frisés bonne idée ai je l'air ridicule ? De toute manière, bientôt cette question se posera plus... J'espère que je vais trouver une belle perruque ! Je pense à un châtain foncé avec des jolies reflets, un carré plongent à la Rihanna serait vraiment cool ! Je serrais chauve autant profiter pour changer de tête ?




Tenue du 11/07/09 : Serre tête, H&M non soldé(4,90€ il me semble...)
B.O, Six non soldé 3,95€
Collier, H&M acheté hors solde
Veste d'homme sans manche 3 Suisses
Chemise en jean, Zara 16,95€ (soldé il me semble au lieu de 25,90€...)
Legging effet cuir, La Redoute
Ballerine, Moa 12,95 non soldé
Sac, Pimkie soldé à 6€

Normalement, y'a le wi-fi à l'hôpital ce qui signifie que je pourrai surement lire vos blogs ! Je pars fin juillet normalement, pour me faire hospitalisée, durant 3 jours.

Encore MERCI d'être fidèle à ce blog, je reviens le plus vite possible et vous fais des gros bisous !


Ah oui, tu peux lâcher des commentaires même s'en avoir un compte Google & CO. Bien sur, je te demande pas de me soutenir ou de parler de ça. Tu peux tout dire, parler de ce que tu veux. Je ne suis pas un tyran non plus.

7 commentaires:

Laura a dit…

Je vois que personne n'a osé commenter pour l'instant alors je me lance...bien que je sais pas trop quoi te dire. Of course y'a des paroles réconfortantes qui me viennent à l'esprit mais je pense pas que c'est ce que tu recherches ici, et puis tu dois déjà en entendre pas mal dans ton entourage. Tout ce que je peux te dire, d'un point de vue extérieur puisqu'on se connaît pas, c'est que malgré les épreuves difficiles qui t'attendent faut que tu te battes non seulement pour toi parce que tu es encore jeune et que t'as encore tout un tas de choses à faire dans ta vie (même si t'auras du retard par rapport aux autres, l'essentiel c'est que de tout faire maintenant pour être en bonne santé plus tard) et puis aussi pour ta famille et ton entourage qui ont besoin que tu sois forte, et qui ont besoin de toi tout court. Enfin voilà c'est dur de trouver les bon mots mais en tout cas dis-toi que toutes ces paroles réconfortantes que tu entends, aussi banales soient-elles, sont sincères.

En espérant que tu trouves la force nécessaire pour affronter tout ça...

BiZ

Laura

PS : le serre-tête te va très bien ^^

ladylunna a dit…

Je peux très bien comprendre qu'une personne ne sache pas quoi dire dans ce genre de situation. Et, je ne leurs en veux pas, il y a plusieurs façons de montrer qu'on soutien une personne... En tout cas, merci pour ce commentaire ça m'a permise de prendre du recule. Comme tu l'as parfaitement compris je ne recherche pas ici ni de la part de mes lectrices du réconfort. J'ai juste besoin de me défouler, même si je n'ai pas une centaine de commentaires réconfortant, un seul suffit à me sentir mieux.

Comme le tien, par exemple alors je te remercie de me lire et j'espère que tu continueras malgré mes billets déprimants ^^

Bises

uneblogueusemode a dit…

Ce texte est touchant ma belle.
Tu es toute belle sur ces photos :)

ladylunna a dit…

Merci ma louloute. Même si je me trouve loin d'être jolie...

Vanessa ne se plaint pas a dit…

Moi je dirais juste que tu es très jolie dans cette tenue mais comme ton blog me fait des misères et m'ouvre plein de pop-up je ne sais même pas si je commente sur le bon article (jean-veste d'homme, good good !)

ladylunna a dit…

Merci même si je me trouve loin d'être jolie...ça fait toujours plaisir de l'entendre ^^ Pour les fenêtres pop up désolée je ne sais pas comment les faire disparaître de mon blog. Peut être devrais tu mettre un anti pop up pour être définitivement tranquille ?

angelik a dit…

magnifike cet belle journée ma belle couzine !!! davoir partagé ce shooting avec toi et d'avoir fleurté avec ton talent ^^ la beauté!!!

merci encore mouahhh (k)

Flux RSS