dimanche 28 juin 2009

Hommage à MJ


Je suis en retard, la terre entière le sait. Le king of the pop est mort alias Michael Jackson. Je ne suis pas ici pour polémiqué à propos de son (suspect ?) décès.

Jeudi soir, 2h du mat, je vois déjà sur pas mal de blog une vidéo de MJ. Je me dis "non c'est une erreur, ta la tête dans le cul, tu as dû mal traduire". Je ne voulais pas y croire, pourtant le lendemain j'allume la télé et je m'aperçois que c'était vrai. Je suis sur le choque, j'arrive à peine à bouger. C'est étrange, car je ne suis pas une fan, enfin quand j'étais petite bien sûr que je le kiffe à mort ça race. A mon stage, chaque client qui passe nous disent un petit mot sur ça mort et comme Coline à la fin de la journée j'en pouvais plus. Je suis partagé entre deux sentiments, d'un côté je suis triste. D'un autre, je me dis que la vie continue.

Sauf que.

Bordel ! c'est MJ comme même ! ce n'était pas n'importe qui !!!

Un de mes premiers souvenirs de Michael est comme elle, Triller. Impossible pour moi de regarder jusqu'où bout. J'avais trop peur ! Purée ! Pourquoi Michael se transformait il en zombie ? me demande je. Il m'a fallu des années, pour le voir jusqu'où bout. J'avais beau avoir 2O ans, j'avais toujours cette petite boule au ventre, et cette petite voix à l'intérieur de moi qui criait à mon ex "arrête ça !". Courage, tu vois ce n'était pas aussi difficile ? Mouais, moi Michael je le préférée naturel...

Il a déconné, ok. Toutes ces rumeurs sur lui, je m'en tape. De toute manière, à quoi bon ? Il nous a quitté...Je veux gardé de lui, l'image d'un génie qui a révolutionné le monde de la musique et de la danse. Après, ce qu'il s'est ou a pu se passé me regarde pas.

C'est marrant, façon parler of course, comme la mort d'une personne qu'on connaît pas (personnellement) peut nous toucher. Et pour que je sois triste, non pas que j'ai un coeur de pierre mais bon ça c'est une autre histoire...je ne pensais pas que ça mort pourrait me faire cette effet. A part pour Kurt Cubain (le roi du grunge pour moi), aucune célébrité décédée m'avait touché. Ça va paraître méchant, mais je m'en tapais un peu ou alors je me disais "merde le pauvre !" et la minute suivante je passais à mes futilités adorer.

Sauf que.

Michael, on peut pas le comparer aux autres. Je me rappelle d'une conversation avec mon ex (oui encore lui mais il l'aimait lui aussi), de l'éducation musicale de nos (futurs) enfants et je lui disais que je commencerais par Michael Jackson et Nirvana justement. Pour moi, il était inconcevable de parler de musique sans citer MJ. Comment pourrait il comprendre la musique sans lui ?

Des anecdotes, j'en ai pleins avec MJ. Et je ne suis pas la seule, je suppose. Je pensais pas vous faire un pavé, mais il y a tant à dire sur le king...

Par contre, les filles, svp je ne veux pas de critiques ou des attaques gratuites sur lui. Laissez le reposez en paix. D'ordinaire, je suis pour la liberté de parole mais là je ne suis pas d'humeur à entendre les conneries qui circules sur lui ou sa mort. Je voulais juste à travers cet article lui rendre hommage.

Aucun commentaire:

Flux RSS