lundi 7 juin 2010

Un coup de gueule "Glamour"...

En règle générale je préfère ne pas "polimiquer" autour des sujets qui divise la blogosphère.
Pour une fois, on est -à peu près - toutes d'accords autour de l'édito du magazine Glamour.
J'ai choisis de parler que de l'édito, étant donné que je n'ai pas encore lu l'article sur "le vrai bisiness des blogueuses modes". De toute manière, j'y connais rien, dois je te rappeler que je possèdes qu'un tout petit blog mode ?!

Je la trouve gonflée la rédac' chef de critiquée ainsi les blogs modes. Elles critique et dénonce les failles et faiblesses des blogs modes, certes. Sauf que ces critiques peuvent parfaitement s'appliquer sur la presse féminines. Elles parlent des blogs modes qui ouvrent par millier chaque jour, j'ai envie de dire que ces derniers mois 3 nouveaux magazines modes/peoples ont vu le jour (ok y'en a moins que les blogs modes mais c'est pas le même support...). J'avoue que beaucoup de blogs modes se ressemblent, y'en a trop et à force on tourne en round.

Tiens, cette polémique, combien de fois a t'on parlé des articles sponsorisées, des partenariats blogs/marques etc ? J'ai juste l'impression que le sujet à changer de support, des blogs à la presse.

Ce qui m'a le plus choquée, c'est le "des milliers de blogueuses ont aujourd'hui l'ambition de devenir incontournables, de gagner en crédibilité". Mais qu'est ce qu'elle en sait celle là ?! Je parle pas pour les autres, chacune à ses propres valeurs, mais moi mon but n'est pas de devenir influente et encore moins gagner de l'argent. Sinon ce blog n'existerait plus depuis bien longtemps ! Marie Lannelongue fait passer les blogueuses pour des filles vénales, avides de célébrités et totalement écervelées. Hmm, c'est pas ce qu'on dit des lectrices de la presse féminines ?

Lorsque je dis que je lis Glamour soit on se moque de moi et pense que je suis futiles soit on me dit "moi la presse féminine, ça m'intéresse pas, je me "retrouve" pas dans leurs articles". Alors qu'on vient pas dire que les blogueuses manquent d'inspiration quant chaque année la presse féminine nous sort leurs célèbres "marronniers" ("comment être sexy à la plage ?" "qu'elles sont les its de cet été ?" etc). Bon ok, tu n'as pas vraiment tort d'un côté (t'as vu ? moi je ne suis pas de mauvaise foi). Mais ça, c'est notre problème, dans le fond, tu n'apportes rien de nouveau dans ce débat évoquer tant de fois dans la blogo, ni de vrai solution.
J'ai envie de dire que notre "boulot" premier n'est pas d'inspirer nos lecteurs/rices, ça c'est ton boulot ! Si mes looks en inspirent certaines, tant mieux. Je n'aurai pas la prétention de dire que j'apporte quelque chose de nouveau, de différent sur la blogosphère. Pourtant c'est pas l'envie qui me manque, je fais avec le peu que j'ai si t'es pas contente, c'est simple lit des blogs vraiment frais.

Quant au "trop bien !!!! j'ai reçu mon colis !!!! Topshop !!!!" Ma première question est de lui demander quelle blog elle lit ? Parce que s'ils nous (les blogueuses modes) arrivent de mettre des points d'exclamations faut pas caricaturer non plus !

Donc chère Marie (tu permets  le tutoiements ? après les ce que tu as dis sur nous on est proches vu ce que tu dis), comme beaucoup de lectrices et blogueuses je me permets de réagir suite à ton édito. Pour commencer, t'as rien compris au but premier d'un blog mode. On est pas des journalistes, même si nos "jobs" tendent à devenir proches, on sort pas de grandes écoles de journalismes, nous blogueuses modes. Le but n'est pas de faire une dissertation sur le fait "d'avoir un manteau élégant dans sa garde robe" mais de partager nos dernières acquisition modesques, nos coups de coeurs et le tout avec un texte court, léger. Tiens, tout pareil que lorsqu'on lit ton magazine !
Quant à la relation blogs modes/marques, ils me semblent que tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez. C'est qui qui reçoit des marques des cadeaux, leurs dernières nouveautés ? Tiens, les journalistes ! Faut pas critiquer une pratique qu'on fait soit même. Si une marque me plait et me propose de faire parler de leur produit sur mon blog, en quoi devrais je dire non ? C'est vrai on est pas des journalistes. Et c'est peut être ça le vrai problème ? Les blogueuses "influentes" on les même privilèges que les journalistes et rédactrices modes (cadeaux, assises aux fronts rows des défilés etc) et cet édito j'ai l'impression qu'il y a un petit mélange de jalousie dedans, non ?
A moins que cela soit une manière déguisée de parler de la presse féminine ? (référence au post de cachemires et soie) Et comme nous le savons toutes, nous sommes pas aussi dupes que tu le penses, à cause des annonceurs tu ne puisses pas t'exprimer librement ?

Et toi, qu'en penses tu de cet édito ? N'hésite pas à donner ton avis dans les commentaires !

Et n'oublie pas de devenir membre du blog ^^

A bientôt kikoulol c'est super fun, je vous kiffe toutes, hihhhihhhiii < spéciale dédicace à Marie ^^

(désolée pour le manque de photos, la paresseuses que je suis pense que tu auras l'occasion de voir l'édito chez d'autres blogueuses ou chez ton marchand de journaux)

10 commentaires:

liloo a dit…

Je suis un peu nouvelle sur la blogo, et j'entends les deux points de vue qui sont le tien et le sien...
Je m'explique: elle parle d'un business? Oui en effet il y a certainement de cela, mais ça ne me choque pas plus que cela dans le sens où le profit incombe aussi bien à la marque qu'à la bloggeuse! Je ne vois pas trop le mal, là dedans!

Je ne vois guère de différence entre un magazine féminin et un blog mode ou beauté, si ce n'est comem tu le précise la taille du texte? Les tournures de phrases?
M'enfin! Je pense surtout que les mag féminins ont du soucis à se faire, car les blogs sont beaucoup plus accessibles que les mag et ont peut être un côté " plus proche du peuple"?
C'est peut être cette crainte qui motive cet édito, tu ne penses pas?

ladylunna a dit…

Comme je l'ai dis, j'y connais rien à part ce qui ce dis sur la blogo sur le business des blogs... C'est vrai que les marques sont autant gagnantes que les blogueuses.

Il existe beaucoup de point commun entre les blogs modes/beautés et la presse féminines. Et c'est ça qui doit les faire rager ^^

Bref les blogs offrent des avantages que la presse ne possède pas : la liberté d'expression, une sincérité sur les tests produits, une proximités avec ses lecteurs, une rapidité de diffuser des infos...Et c'est peut être cela qui dérange la presse féminine qui après nous avoir fait des louanges nous descendent....

liloo a dit…

Exactement!

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je viens de lire plusieurs articles suite à ce fameux édito, et je ne comprends pas pourquoi il y a une telle polémique.
Sachant que le business, existe aussi bien dans la presse (publi éditoriaux) que sur les blogs,(articles sponsorisés).
Et puis surtout, vous avez toutes les mêmes arguments!
Un peu d'originalité que diable! Tu n'es pas d'accord pas de souci, mais sors un peu de l'explication de texte que l'on ressert dans les principales réactions que j'ai pu lire.
Et puis c'est une occasion de faire une autocritique.
Comme, "ai-je relu attentivement mon article?" pour éviter de malheureuses fautes d'orthographe et de syntaxe.
"Que puis-je apporter de plus sur mes photos?" et il y en a plein d'autres encore.
Je pense que cet article a fait un effet de poil à gratter parce qu'il y en a beaucoup qui se lancent dans la blogo en espérant vite devenir des stars alors que ce ne sont que des suiveuses.

Eh oui, on ne s'énerve pas comme ça lorsque l'on ne se sent pas concernée par une critique.

ladylunna a dit…

Chère Anonyme,

Si j'ai fais une explication de texte, c'est parce que tout le monde ne lit pas Glamour ou les blogs influent. Si je sors mes arguments comme ça, mes lectrices ne seront pas forcément de quoi je parle sachant que je n'ai pas scanné l'édito. Personne n'a dit que tout était faux dans cet édito mais a part insulté les blogueuses je ne vois pas à quoi il sert...
Tu parles d'originalité mais les "anti blogo" sortent aussi toujours les même arguments ! En plus, je pense que j'ai sorti des arguments que d'autres blogueuses. Après c'est une question d'opinion.
Tu dis que je suis agressive ? C'est vrai, mais moi au moins je l'assumes alors que toi, je sens de l'agressivité dans ton commentaire...
Pour les fautes d'orthographes et de syntaxe, j'ai écris ce post vers 2 ou 3h du matin alors excuse moi si j'en ai oubliées. De plus, je n'ai jamais caché que l'orthographe et moi ça fait 2.
Bref, tu n'ai rien compris à la polémique. On ne se sens pas concernée, c'est le ton condescendant de la rédactrice qui nous énerve. Tu sais quoi ? Je m'en tape qu'on pense que je me sens concernée parce que moi je sais que je ne fais pas partie des blogueuses "putasses".
Pour finir, lorsqu'on a une opinion la moindre des choses et d'assumer et de révéler son identité.

cosmetogirl a dit…

Je n'ai pas lu cet édito mais d'après ce que tu en dis, effectivement ça ressemble à de la jalousie. et en même temps, qu'est ce qu'on s'en fout, c'est pas ce genre de chose qui m'empêchera de bloguer!

ladylunna a dit…

Carrément ! Le pire c'est qu'on perd notre temps à en parler et Marie Lannelongue a réussit son coup en faisant un "buzz" sur la blogo...

Anonyme a dit…

Rebonjour,
Je ne pensais pas que commenter sans laisser mon nom apporterait tant de remous...
J'ai relu l'édito et l'article qui a été écrit à ce sujet. Et je pense avoir compris la teneur de cette polémique.
Le ton utilisé n'est certes pas très sympatique, mais... c'est la mode, un business et pas le pays des bisounours. Donc c'est normal qu'elle bitche sur les bloggeuses. ça fait moins de cadeaux et de voyages de presse, qu'il y aie des nanas sur le net qui fassent de la pub pour des marques à moindre frais.
Je ne pense pas que ce magazine se sente en danger. Loin de là, mais si il y a eu un tel édito c'est que quelque part les bloggeuses influentes gênent.
Sinon elle n'aurait pas perdu son temps à pondre ce texte et à faire paraître dans son magazine un dossier de plusieurs pages.
C'est pour ça que je ne comprends pas pourquoi il y a tant d'énervement.
Parce là où il y a des haters, il y a du succès.

Ah oui, et je m'appelle Betty.

ladylunna a dit…

Toute mes excuses Betty, je viens de m'apercevoir que mon commentaire ne s'est pas enregistrer.
Le fait que tu commentes sans laisser ton nom est une preuve de lâcheté pour moi. Enfin, je dis pas que tu es lâche mais en général des anonymes commentes sur des blogs pour "casser" la blogueuse. Bref, nous sommes enfin d'accord ! Je dirais juste que pour l'instant la presse féminine n'a pas de soucis à se faire en France. Mais si, le succès s'amplifient comme aux USA, là oui.

bib's a dit…

ha ha ha mdr ! bien dis!

Flux RSS